Content for comparison

Autoroute du Maroc

Date de publication: ven, 01/06/2017 - 22:46admin_user

Le 27 Décembre 2016 fut organisée une réunion de l’ensemble des membres du conseil d’administration d’Autoroute du Maroc. Présidée par Mohammed Boussaïd, ministre de l’économie et des finances, et ministre du transport et la logistique par intérim, cette réunion a permis la mise en place de la nouvelle stratégie d’ADM.

L’entreprise, qui entre dans une nouvelle phase de développement, ambitionne de relever le niveau de qualité de ses prestations, et ce en se basant sur une nouvelle stratégie d’industrialisation et de modernisation de l’exploitation des réseaux routiers. Cette stratégie couvre plusieurs axes dont une performance opérationnelle par métier (y compris l’expertise dans les nouveaux métiers), un modèle organisationnel & managérial en phase avec les nouveaux objectifs et une restructuration financière au service de la pérennité de l’entreprise et sa performance.

S’agissant de la restructuration financière, le conseil présidé par Boussaïd a autorisé deux actions concernant le reprofilage de la dette. D’une part, le conseil a permis le rachat d’une partie de la dette en Dinar Koweitien (KWD) à hauteur de 2,9 milliards de dirhams afin de réduire le coût et de couvrir le risque de change que représente le Dinar Koweitien par le biais d’un prêt garanti par l’Etat et contracté auprès de banques marocaines. D’autre part, a été autorisé une optimisation de la dette obligataire d’ADM par le rachat d’anciennes obligations à taux onéreux, pour un montant de 5,9 milliards de dirhams et leur remplacement par de nouvelles obligations à des taux mieux adaptés.

Le conseil d’administration s’est également penché sur le statut du personnel, qui a été mis au centre de la stratégie d’ADM. Ainsi le conseil a également approuvé la nouvelle mouture de son statut du personnel qui permettrait à ADM de motiver ses hauts potentiels et de capter de nouvelles compétences.

La réunion fut également l’occasion d’approuver le budget de l’année 2017, un budget qui prévoit notamment le démarrage d’investissements visant à décongestionner le Grand Casablanca à travers notamment l’autoroute Tit Mellil-Berrechid et le triplement de la voie Casablanca-Berrechid de l’autoroute de contournement de Casablanca.